Archives mensuelles : janvier 2015

Détail : passage de gaine et de fils

Ayant décidé de faire circuler les gaines électriques à travers les ossatures de cloison, tout commence par un perçage.

DSC00042

Ensuite vient un premier passage pour déterminer la longueur nécessaire.

DSC00046

La gaine est découpée, le tire-fil coupé et bloqué dans une rainure en extrémité de gaine.

DSC00052

Préparation des fils qui sont dénudés sur 10 cm puis repliés pour faire une boucle dans laquelle passera le tire-fil. On pince l'ensemble du mieux possible. Il n'y a rien de plus désagréable que de découvrir qu'il manque un fil après que l'on est fait passer le tire-fil…

DSC00053  DSC00054  DSC00055  DSC00056

DSC00057  DSC00058 

DSC00059  DSC00061

DSC00063    DSC00065

Et maintenant, on fait cheminer la gaine et les fils selon le trajet déterminé.

Pour finir, scotcher les étiquettes aux extrémités de la gaine pour repérer la gaine posée.

DSC00066  DSC00067

DSC00069

 

 

 

Premiers pas : pose du lambris

Nous avons pris la décision de doubler certaines cloisons, pour des raison esthétiques (planéité par toujours optimale) et amélioration de l'isolation phonique.

Dans la salle jouxtant le salon:

DSC00002

Dans le salon, le mur Nord a été doublé avec du lambris peuplier. Nous nous sommes longtemps interrogés sur le mode opératoire : sur ossature, à même le fermacell, cloué/collé, vissé ….

Faute de réponse du conseiller fermacell et à la vue du peu de retour d'expérience, nous avons choisi une pose clouée directe sur le fermacell. Cela n'engage que nous.

DSC00020

N'ayant aucune expérience (comme d'habitude…) sur la pose de lambris, ce mur nous a pris une après midi à trois.

La verticalité a été systématiquement vérifiee au niveau à bulle.

Nous avons, aussi, réalisé une cloison dans une sdb à l'étage avec du lambris chataîgnier, avec pose clouée sur ossature bois cette fois-ci.

DSC00028

Premiers pas : les installations électriques….

Pour diverses raisons ^^…nous avons décidé de prendre en charge le lot électricité sur ce chantier.

Plus exactement, nous avons préparé cette phase du chantier avec l'entreprise self-élec.

Dans un premier temps nous avons travaillé sur des plans (circuits 16 A, prises spécialisées, interrupteurs, éclairages…) qui, après échanges, ont été validés par Self-élec.

En retour, nous avons reçu des plans d'installation, et une liste de fourniture à nous procurer. Après 3 h de formation théorique sur le chantier plus 15 mn de pratique (sniff trop court), nous étions prêts à nous lancer. Facile !

Bah non, nous avons beaucoup tâtonné au démarrage : par où passe-t-on : le sol, les murs, les plafonds (quid des faux plafonds), et même mieux par quoi commence-t-on ???? Pour résumer, quelques belles prises de tête pour ne pas dire plus….

Nous avons commencé par suivre les plans et commencer à tirer la première gaine dans la cuisine. D'un seul coup, énormément de questions: hauteur du plan de travail, disposition des meubles, de l'électroménager….nouvelles prises de tête. Dur pour la bonheur sur le chantier. Monsieur veut avancer avec ses gros bras en posant son cerveau dans un coin….Madame veut (re)réfléchir aux plans au cas où on ne pourrait pas les améliorer…..Tension maximale sur le chantier au bord de la crise de nerf.

DSC00004

Finalement, nous nous posons et redevenons pragmatiques. Les plans…nous y réfléchissons depuis trois mois on n'y touche plus, à quelques très rares exceptions, et le commencement…ce fera à l'étage. Les circuits sont plus simples, le chantier est moins encombré par les matériaux.

Nous décidons de débuter par les prises 16 A:

Etape 1: repérer l'emplacement des prises dans les pièces en les plaçant à la même hauteur avec un gabarit.

Etape2: tirer les gaines, et percer à la scie cloche les cloisons quand ceci est nécessaire.

Notre belle mêche à bois de 22, achetée 50 €, ne résistera finalement qu'à une dizaine de trous. Une rencontre fortuite avec une vis à bois écourtera sa durée de vie brutalement.

Maintenant que nous sommes lancés, nous décidons de poser les gaines vertes du réseau éthernet.

DSC00007

Gaines des prises 16 A en réservation pour la sdb – douche à l'étage.

DSC00010

Une petite idée lumineuse pour nous, mais certainement logique pour un artisan du métier….l'utilisation du faux plafond du dégagement à l'étage pour distribuer les gaines relativement facilement dans les pièces.

DSC00014

Et je ne parlerai pas cette fois-ci des gaines blindées dans les chambres. Il y a matière à un article complet…. A venir.